Pour les 30 ans de Rennes sur roulettes, le PUC était présent pour les épreuves acrobatiques ! Ses dignes représentants : Nicolas Verdier et Michel Dieu.

Cette compétition recevait du beau monde : Yoann Fort (champion du monde de Speed Slalom), le charismatique Boris Rosbroj (dans le top 50 mondial), Zoé Granjon (dans le top 10 mondial) pour ne citer qu’eux.

 

  • Speed slalom

Les épreuves commencent le samedi avec le Speed slalom. Le soleil et le public sont au rendez-vous !

Pour les qualifications, les concurrents sont seuls face aux 20 plots et au chrono. Chez les hommes, les 16 meilleurs temps seront retenus, sur la vingtaine de slalomeurs en lice.

Nos deux PUCistes réussissent à se qualifier pour les finales mais ensuite les choses se corsent car Michel tombe sur Pierre Célat, et Nico contre Martin Violeau.

  

Pas de coup de théâtre ni de rebondissement à l’américaine, nos deux amis se font sortir (Pierre Célat finira 1er de cette compèt de Speed et Martin Violeau dans le top 5).

Pour info, Pierre est le sélectionneur de l’équipe de France, et Martin est le frère de Fanny Violeau. Ce nom ne dit peut-être rien aux nouveaux dans le slalom, mais sa video « Fannystyle », tournée par Sébastien Laffargue il y a quelques années est un monument de la culture Slalom.

 

  • Skate Cross

Dans la même journée se déroulent les qualifications pour le skate cross, seul contre la montre. Pour le coup, il n’y a que Nico qui y participe. Malgré sa patate, Nico ne parviendra pas à faire un chrono suffisant pour se qualifier…

 

  • Battle Freestyle

Le WE continue avec la Battle de slalom, dimanche. Soleil et public est toujours présent, ça fait plaisir !

Pour le Freestyle, il y a moins de participants que pour le speed (11) mais les grosses pointures de la veille sont là.

Le système de poules font que Nico et Michel se retrouvent dans la même. Aïe ! Sur une poule de 4, seuls les 2 meilleurs passent. Les 2 autres de la poule sont Jimmy Fort (frère de Yoann), et Jean-Marc Febvay.

  

A la fin de la manche de 3 runs, le Jury classe Jimmy 1er Nico 2e, Michel 3e et Jean-Marc 4e. Michel quitte donc la compèt’, mais il avait qu’à ne pas chuter pendant ses runs aussi ;) Il finira donc 7e (ex-aequo avec 3 autres)

Donc Nico passe en phase finale et pour la manche suivante, il roule contre Boris Rosbroj et Pierre Célat. Il ne pourra malheureusement rien contre le style impeccable de Boris et la rapidité de Pierre. Mais il a le droit de faire la petite finale !!

Donc rebelote, ce coup-ci, il tombe contre Guy Sow, un bordelais. Nico s’incline malgré sa fameuse kasachok spin en last trick et finit donc 6e de la Battle.

C'est Yoann Fort qui sortira vainqueur de cette Battle.

 

  • Bilan du WE

D’une manière générale, le WE des 30 ans de Rennes sur roulettes fut exceptionnel, beau temps, public au rendez-vous, gros village dédié à toutes les pratiques du roller.

Pour la partie Slalom, malgré quelques retards, les conditions étaient top : bon spot, gros son, bonnes conditions pour s’échauffer. On a pris du plaisir et c’est ça qui compte !!

A refaire !