Place à la compétition!

 

Cet été, comme l'an passé, le stage roller organisé sur la piste de la Muette dans le 16e arrondissement est un véritable succès. Conjointement organisé par le PUC roller et l'association Arollo, avec le concours de la mairie du 16e et de l'OMS, ce stage, totalement gratuit, attire chaque week-end un nombre impressionnant de patineurs. Comme chaque dimanche, nombreux sont les passionnés de glisse, débutants ou compétiteurs, jeunes et toujours jeunes, venus profiter des cours initiation ou perfectionnement et des conseils personnalisés des entraineurs des deux associations. Initiation randonnée, hockey, slalom et vitesse, toutes les disciplines sont représentées.

init fond

Ce dimanche 18 juillet avait pourtant une saveur particulière. Du côté des compétitieurs, l'atmosphère était un peu plus éléctrique que d'habitude. Roues neuves, roulements bien huilés, regards acérés derrière les indispensables lunettes de soleil...Cette fois c'est sûr, il règne un parfum de compétition sur la piste.

Pour la première fois, certes dans un cadre amical, était organisé sur notre piste préférée une tournoi de vitesse. La météo idéale a donné envie à de nombreux patineurs de venir courrir pour la première fois à Paris. Les PUCistes, dont quelques membres des deux équipes qui ont récemment finie 19e et 20e des 24H du Mans, ou encore Karine et Jennifer qui ont trusté les podiums l'an passé en French Inline Cup et sur les marathons, étaient bien sûr présents. Venus en voisins, les patineurs du team Synergie/Levallois, sur le podium en catégorie enduro et 14e au général au Mans, avaient eux aussi envie de montrer leurs couleurs. Tout comme les représentants de Breuillet, Yann Dujarrier (champion d'Ile de France du 200m) et Frédérique Moy (membre de l'équipe féminine gagnante des 24H et 12e au scratch). De nombreux autres clubs franciliens comme Villeparisis, Avon et Saint Germain en Laye étaient également représentés. Certains patineurs, comme chaque dimanche, ont même fait le déplacement depuis l'oise. On vient de loin pour connaître le frisson de la piste.

A 12H précise, ce sont les filles qui faisaient les premiers tours de roues. La première épreuve proposée était un chrono individuel sur une distance de 200m, soit un tour de piste. C'est Frédérique Moy de Breuillet qui réalise le meilleur tour, devant Karine et jennifer du PUCroller.

dpart 500m

Chez les hommes, les candidats à la victoire sont nombreux. Yann Dujarrier de Breuillet fait plus qu'assumer son statut de favori de l'épreuve en étant le seul patineur à descendre sous les 20 secondes. Il s'impose donc logiquement. Il est rejoint sur le podium de l'épreuve par Pierre Fruchard (PUC) et Julien Morelle (Synergie/levallois) eux aussi très près de passer sous la barre des 20 secondes.

La compétition est bien lancée. Certains sont déjà frustrés de n'avoir eu que 200m pour se départager. Place au très attendu 1.000m, 5 tours à 5 patineurs de front. Une course ou il faut non seulement faire parler sa pointe de vitesse, mais aussi être maître dans l'art du placement. Une première série de qualifications permet aux garçons de montrer tant leur qualités de sprinteurs que d'équilibristes. En demie finale la compétition devient déjà plus âpre, mais les favoris du jour ne se laissent pas surprendre. En finale on retrouve logiquement 3 patineurs du team Synergie (Jérémy Dubosc, Alexandre Seiller et Julien Morelle), 2 PUCistes (Pierre Fruchard et Anthony Corman) et Yann Dujarrier. Chacun cherche la meilleure place dans le peloton, ne souhaitant pas se découvrir trop vite...Pourtant, Pierre pour le PUC, pour éviter une stratégie d'équipe du team synergie, fait le pari de s'échapper au 3e tour. Un pari presque réussi, il effectue les 2 derniers tours en tête mais doit faire face à une énorme accélération de Julien Morelle qui vient le croquer sur la ligne d'arrivée. Derrière Yann Dujarrier résiste au retour de Jérémy Dubosc et parvient de justesse à conserver sa troisième place.

Anthony

 

Les filles moins nombreuses, s'affrontent dans une finale directe. La course est stratégique, les concurrentes restent groupées jusqu'à l'entame du dernier tour. C'est le moment que choisit Frédérique Moy (Breuillet) pour s'échapper vers la victoire. Karine (PUC) est la seule à répondre à cette accélération et prend donc la 2e place de ce 1000m. La lutte pour la 3e place est plus épique. Jennifer se fait surprendre par le retour de Naomie qui vient lui chipper le 3e place d'un cheveu.

girls girls_2

Jusque là cette journée se passe merveilleusement bien, mais force est de reconnaître que la part belle a été faîte aux sprinteurs. Il est temps de donner l'occasion aux fondeurs de s'exprimer. Tous en piste, garçons et filles, pour un 10.000m à élimination. Le principe? Après le 25e tour, à chaque passage sur la ligne, le dernier patineur est éliminé (tout comme les patineurs attardés se faisant prendre un tour). A la fin, il ne doit en rester que 5, qui se disputeront la victoire sur les derniers tours. Il était particulièrement plaisant pour les patineurs, comme pour le public, de voir évoluer un peloton de près de 30 patineurs sur la piste. Un public nombreux puisque c'est pendant cette épreuve de fond que la randonnée "Rollers et Coquillages" est arrivée sur le site. Près de 3000 personnes ont donc pu se régaler d'un magnifique final opposant Pierre Fruchard (PUC), Yann Dujarrier (Breuillet), Jeff Anton (TUESG Saint Germain en Laye), Julien Morelle et Jérémy Dubosc (Synergie/Levallois). Il fallait être endurant pour aller au bout de ce 10.000m et surtout résister à la dernière accélération de Julien. Ce dernier creuse dans le final un écart important sur ses adversaires et file tout droit vers la victoire. Derrière c'est son coéquipier, Jérémy qui prend le dessus sur Yann et Pierre.

final_10000m

A l'issue de ce 10.000m la piste est "envahie" par les patineurs de la randonnée, sûrement intrigués et motivés par le beau spectacle offert. Pour quelques minutes la piste leur appartient et ils peuvent eux aussi tenter l'expérience. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, si le spectacle vous a plu et que vous aussi souhaitez devenir les rois de la piste, nous vous attendons nombreux dès la semaine prochaine!

L'heure de faire le bilan et d'établir le classement général de cette journée de compétition, et de laisser messieurs Yves Hervouet Des Forges (adjoint au maire chargé des sports du 16e arrondissement) et Christophe Girbe (président de l'Office du Mouvement Sportif) et Christine Bernard (présidente du CDRS75) remettre aux vainqueurs du jour leurs récompenses. Julien Morelle s'impose comme l'athlète le plus complet du jour avec ses victoires en sprint et en fond. Yann Dujarrier, grâce entre autre à sa victoire sur le 200m, prend la 2e place. Enfin c'est un fondeur, Jérémy Dubosc, qui monte sur la 3e marche. Du côté des féminines, Frédérique Moy s'impose devant 2 violettes, Karine et Jennifer.

 podium_fille podium_homme

200m

-Yann Dujarrier                        -Frédérique Moy

-Pierre Fruchard                      -Karine Surnois

-Julien Morelle                         -Jennifer Rodrigues

 

500m

-Julien Morelle                        -Frédérique Moy

-Pierre Fruchard                     -Karine Surnois

-Yann Dujarrier                       -Naomie

 

10.000m à élimination

-Julien Morelle                        -Frédérique Moy

-Jérémy Dubosc                     -Karine Surnois

-Yann Dujarrier                       -Jennifer Rodrigues

 

Classement général

-Julien Morelle               -Frédérique Moy

-Yann Dujarrier              -Karine Surnois

-Jérémy Dubosc            -Jennifer Rodrigues

 

Bien sûr, Arollo et le PUC roller tiennent particulièrement à remercier, d'une part tous les participants à cette compétition, mais aussi et avant tout la mairie du 16e arrondissement, le CDRS75, l'OMS pour leur aide et leur soutien à l'organisation de cette journée de compétition et du stage estival.

 

finish

Quelques liens vers toutes les photos de la journée :

-photos de Stéphane K

-photos de Cyril Abbas

-photos de Loïc

-photos de Pierre