6 Pucistes présents au départ du semi marathon de Paris 2012, parmi quelques 30 000 autres coureurs : Chrystelle, Marine, Arthur, Christophe, Heiner, Rémi, impressionnant pour une épreuve de course à pied !

 

Pas un simple hasard ou le manque d’envie de s’aligner sur les autres épreuves (avec des roulettes sous les pieds) de ce dimanche, mais la préparation du double marathon de Berlin pour  plusieurs d’entre eux, dans la lignée de Chrystelle et Antoine, tous les deux sur le podium des double starters l’année dernière.

 

A chacun sa manière de préparer la course : reconnaissance en scooter ou à pied, 20 km gratonneux en roller la veille,… ou pendaison de crémaillère la veille jusqu’à 4h du matin.

 

Coureurs réguliers ou novices, chacun a construit ses repères, ne serait ce que pour définir le sas de départ : vitesse et temps de référence, objectifs pour cette course, éventuelle connaissance de ses limites et moments de moindre forme.

 

Pour Chrystelle et Heiner, une super course, avec bon ressenti et le sourire aux lèvres sur 21km (en tous cas, je n’ai pas la moindre photo me permettant de soutenir le contraire)

 

Lorsque l’on n’a jamais pris le départ d’une course à pied avec des milliers de participants, on ne se figure pas forcément ce que cela peut être sur les premiers kilomètres. On avance, on commence à courir doucement avant d'arriver sur la ligne de départ, c'est un peu du zigzag au début.

 

Le parcours :

  • « notre » polygone de Vincennes : coucou, j'adore le roller
  • le bois de Vincennes et sa faune
  • remontée vers Paris (c’est facile pour se repérer, on passe le périph)
  • Descente vers le centre en passant par Daumesnil, Bastille et son Nomade Shop, les quais de Seine, c’est la moitié du parcours l’hôtel de ville
  • Hôtel de ville, rue de Rivoli (avec Rike et son skate pour encourager les violettes)
  • Bastille (et Nomade Shop) à nouveau, mais dans l’autre sens, et l’on monte vers St. Eloi (oui, ça monte)
  • Place Félix Eboué et redescente vers la Porte Dorée
  • 3 derniers kilomètres, le début des ennuis pour beaucoup, avec, ajoutée à la fatigue de la course,  une loooongue montée du boulevard de Reuilly
  • Zoo de Vincennes et dernière ligne droite, mais où ??

 

Initiatique pour Heiner, extatique pour Chrystelle,… retrouvez les récits de course de chacun ici

 

Les résultats (temps réels) :

  • Chrystelle : 1h37
  • Marine : 1h56
  • Arthur : 1h41
  • Christophe : 1h33
  •  Rémi : 1h35

+ pour presque tous, de belles jambes de bois. Rémi, s’effondrant dans les bras de la Croix Rouge à l’arrivée aura valu quelques frayeurs aux présents. De très belles performances, qui avec un entraînement sérieux, présagent de beaux résultats pour Berlin. Toutes nos félicitations admiratives aux coureurs !

Voir les autres courses du week-end