Les violettes se mettent au vert

Rendez-vous est donné en ce mercredi matin férié pour aller découvrir la voie verte le long du canal reliant la Saône à la Marne, entre Champagne et Bourgogne. Christian est le GO de cette expédition, réussissant à motiver 17 autres personnes pour cette sortie : Alexandra, Anne, Brigitte, Lamia, Marine, Alain, Alexandre, Anthony, Claude, Eric, Heiner, Marc, Morgan, Pascal, Philippe, Pierre-Marie, et Stéphane.

Le bulletin de Météo France sur la Marne est prometteur : 16° à 7h30, le thermomètre atteindra les 32° au plus chaud de la journée, du beau temps, un orage en fin d’après-midi, des rafales de vent de 10 à 30 km /h pouvant atteindre les 100km/h , des ondées pré-orageuses, une embellie, et de la grêle. Super, il ne manque plus que la neige pour vivre une année complète condensée en quelques heures !

Nous nous mettons tranquillement en route, Le revêtement à la sortie de Vitry-le-François est superbement roulant. D’écluse en écluse, de gravillon en gravillon, nous arrivons cependant sur des zones plus gratonneuses. Victime d’un coup de chaleur au démarrage, Alain fera demi-tour à son rythme quelques kilomètres après Orconte. Tous les autres se retrouvent pour le déjeuner juste après la première écluse de Saint Dizier. Traditionnels taboulé, compotes, et eau pour les uns, pizza plus diététiquement discutable pour d’autres.

Au moment de repartir, nous nous séparons en deux groupes :

  • Les uns reviennent tout doucement par le même chemin
  • Les autres biffurquent sur le lac de Der, font une large partie du tour, et rejoignent Vitry-Le-François par la D13 (à prononcer « détresse » après les mémorables massages de voûte plantaire)

 Trempette dans le canal pour se détendre les jambes et discussion avec le charmant jeune homme (!) du coin en attendant le retour de tous les patineurs ; retour sur Paris après une belle journée pleine de couleurs et de kilomètres.