1ère étape de la CFMR : Rennes sur roulettes !

Une fois de plus, le choix des roues s'est avéré décisif pour cette 30ème édition - pluvieuse - du marathon de Rennes.

Résultats du master le matin :

Goyan R. 11e V1H 

Lidia R. 2e V2F

Christian C. 5e V2H 

 

Résultats de la WIC l'après-midi :

Antoine L. 7e au scratch à la WIC.

 

Résultats des 6h de Troyes

Tom B. et Christophe L. 2ème Duo H et 3ème au scratch

Eloy de O. et Sébastien B. 4ème Duo H

Damien M. 5ème Duo H

Alexandre M. 6ème Duo H

Léo S. 16ème solo H

Résultats des 6h de Saint-Etienne

Eloy de O. et Sébastien B. 2ème Duo H et 4ème au scratch.

 

World Inline Cup Incheon

Pendant ce temps Richard à domicile :

Posté le: 23 Jui 2015 04:23 par Richard #45539
Portrait de Richard
Merci Christophe pour la news :lol:
Comme la course était initialement prévue le 17 mai et que j’avais un déplacement professionnel de prévu, je pensais ne pas participer à la WIC Incheon cette année. Donc entrainements modérés depuis 2 mois, c’est à dire trois fois rien à part quelques ballades en montagne trails.
La course étant repoussée, malgré la date limite dépassée, je m’inscris par l’intermédiaire d’amis japonais avec lesquels on y va tous les ans.
Même parcours que l’année dernière, 4 x 1 boucle AR en bord de mer d’un peu plus 9.5 km (GPS, contre 10 à l’organisation…). Mais moins de monde, beaucoup moins : une 60 aine de patineurs masculins et environ 20 féminines pour les 40km, même si les courses jeunes et les distances intermédiaires font toujours le plein.
Du coup la course a été simple : parti le peloton élite d’environ 15-20 personnes, j’accroche le deuxième groupe, je mène, puis je laisse mener un gars qui creuse un petit trou. Je vois 2 types sortir de derrière moi le suivre pour combler, je me dis que je vais suivre, puis je me rends compte qu’il y personne d’autre, on était plus que 4. Et là, pas d’envie ou pas de jus, j’hésite et le trou devient 100m et c’est trop tard. Je roule 1/2 tour en me demandant si je vais me farcir les 40 bornes tout seul avant de voir se profiler un groupe de 8 personnes qui a récupéréé deux trois retardataires et que j’attends. Je mène le groupe la moitié du temps et me réserve pour sortir a 2km de l’arrivée, après deux gros dos d’âne ou tout le monde lève pied. Surprise, un môme (moins de 15 ans) se décale et part un tout petit peu avant. Je prends sa roue, serre les dents puis tire la langue (ne pas faire les deux en même temps), puis je le déboite à 300m de la ligne et… Je reste derrière lui. Je fini autour de la 30e place en 1h18, soit 8 minutes de plus que l’année dernière, pour aller à la même vitesse que ma deuxième FIC / WIC, à Rennes, 11 ans plus tôt… Comme m’a fait Remarque Heiner, si j’allais plus vite sans entrainement qu’est-ce-que ça voudrait dire !
J’étais pas le seul français, Yann étant venu gagner en solo et en 125mm, ce qui ne l’a pas aidé pour les constantes relances nécessaires vu que le peloton de locaux (dont au moins un champion du monde) s’est contente d’attendre et réagir a ses tentatives, jusqu’à laisser partir un petit jeune à 2km de l’arrivée (encore), avant que Yann ne le prenne en chasse et le passe avant la ligne, lui.
De son aveux, après 1 an sans faire trop de roller, il a souffert. Mais comme il a passé sa vie sur des patins, il peut encore gagner :)
A l’année prochaine !