Trois pucistes participaient à ce grand évènement international que sont les  "trois pistes"et qui  a lieu  tous les ans à la même époque.

La particularité de cette compétition,  est  qu’elle se déroule sur trois jours, et dans trois endroits différents, à savoir : Pibrac, Valence d’Agen et Gugans Mestras.

Chaque piste n'a pas le même revêtement, voir une 'inclinaison différente, et il faut donc à chaque fois savoir très vite s'adapter .

3_pistes07_48
Goyan nous raconte ci-dessous comment ils ont vécu ces trois jours

3_pistes07_263   3_pistes07_140


3_pistes07_144Après un superbe week end de festivité et de beau temps, voici le temps du retour sur Paris

3 engagés du club cette année pour le trophée international des trois pistes :
Yannick, Gilles et Goyan.

Chaque jour une épreuve.
Pibrac, premier jour.
La distance pour se qualifier était un 5000m. Gilles et moi étions dans la même série, mais le niveau et le manque d'entraînement spécifique faisant, nous n'avons pas réussi à nous qualifier pour le 10000m à élimination du lendemain. Yannick quand à lui passe haut la main ce premier tour (25 qualifiés par série)

Pour les repêchages du dimanche matin à Valence, même sentence pour nous deux. Par contre, nous arrivons à mieux nous comporter et à tenter des choses. Gilles est plus présent aux avant-postes du peloton. J'arrive à le rejoindre mais sur les 25 tours que compte notre course, beaucoup se sont économisés et ont réussi à bien bondir pour les derniers tours ; pas de repêchage pour nous.
Pour le 10000m de Yannick, il s'est fait éliminer rapidement, pensant qu'il passait sur la ligne, les juges en ont décidé autrement et l'ont désigné pour sortir de la piste, c'est dommage car bien sur il avait les moyens pour s'expliquer avec les autres, mais il s'est un peu fait piéger sur ce coup là ... vidéo de son premier tour :

http://www.dailymotion.com/gopuc/video/2814740

Dernier jour à Gujan Mestras.
Vingt nationaux hommes ont droit à une dernière course pour ne pas être lésé. C'est la petite finale.
Sur le tableau d'affichage, je remarque quelques noms mais aucune idée du potentiel. On ne peut s'avoir si l'on part favori ou pas. Sur la ligne de départ, plus de doute, nous avons les moyens de nous faire plaisir et de ne pas rester à l'arrière du peloton.
Dès le départ Gilles arrive à se faufiler dans les 3 premières places, moi je reste en embuscade vers la 5ème place pour me calmer un peu. Passé quelques tours j'arrive à m'extirper et à rejoindre Gilles. Nous ne quitterons plus les avant-postes. La course est assez calme, pas mal d'attente, mais par moments, des patineurs tentent soit de partir soit de venir prendre les places ... mais nous ne bougeons pas et ne cédons rien, c'est notre dernière course et nous voulons faire honneur à nos amis qui nous regardent !
C'est au final une belle course d'équipe que nous avons réalisé, à deux tours de la fin nous sommes dans les premières positions et Gilles lance le sprint à un tour et demi. Je tente de bloquer Frédy Papin pour qu'il ne le rejoigne pas, Gilles n'aura pas craqué et remporte donc la petite finale. Je finis troisième à mon grand étonnement car j'ai bien cru lâcher vers la fin ...

Yannick quand à lui à dû batailler ferme pour son dernier 5000m. Il y avait un gros niveau chez les nationaux hommes. Il a fait de son mieux, c'est l'essentiel.

Les trois pistes, c'est une magnifique compétition internationale.
Tout amoureux du roller doit au moins une fois dans sa vie venir les faire ou simplement les voir, cela n'a rien à voir avec le Mans puisque c'est de la piste, mais c'est encore mieux.
Merci à Caro qui nous a chouchouté pendant tous le week-end ...

Promis on s'entraîne dur pour l'année prochaine et passer les séries 

Merci à Goyan pour ces superbes Photos