Un bel été indien ce dimanche sur la place Bellecour, à Lyon, pour acceuillir l'édition 2009 du Lugdunum roller contest. Au programme, course open et marathon, et des compétitions de slalom. Autant vous dire que les violets étaient nombreux dans la capitale des Gaulles.

Retour dans un premier temps sur les compétitions de vitesse.

 

Lugdunum roller contest 2009, victoire d'Antoine Lesavre sur la course open.

 

podium

 

Dans une course partie très vite nos meilleurs PUCistes étaient dès le départ aux avants postes. Dominique Le, Kitty Phangnanouvong et bien sûr Antoine Lesavre ont su jouer des coudes et très rapidement s'imposer et se placer correctement dans le premier peloton.

La course open de Lyon est traditionellement la plus rapide de l'année, il faut savoir résister aux nombreuses relances qui n'ont de cesse d'étirer le peloton. Au bout de quelques tours ils ne sont d'ailleurs plus qu'une vingtaine de patineurs en tête et le rythme est toujours très soutenu. La fin de course verra une attaque lors de l'avant dernier tour du Lyonnais Etienne Herreros, bien contrée par Antoine qui, ayant laissé son principal adversaire épuiser cette dernière cartouche s'impose au sprint avec quelques longueurs d'avances. Kitty qui aura résister à l'implosion du peloton finit 15e au scratch (7e sénior) à seulement quelques secondes d'Antoine.

Laissons Antoine nous résumer lui même sa course:

 

Marathon: Yann Guyader sur une autre planète.

 

Acuellement en tête de la World Inline Cup, le nantais a fait à Lyon une véritable démonstration de force. Nul doute qu'aujourd'hui il est le meilleur marathonien au monde, il ne lui aura en tout cas pas fallu beaucoup de temps pour le démontrer à tous ses adversaires du jour.

Le peloton élite parti sur un faux rythme est assez rapidement rejoint par les meilleurs nationaux. A ce moment Yann Guyader (Powerslide) et Julien Sourisseau ont déjà pris la poudre d'escampette. Yann Guyader impose un rythme particulièrement élévé à son adversaire et finira par faire "craquer" ce dernier. Les 2 hommes ont déjà pris une avance considérable et il apparaît dès lors évident qu'ils ne seront plus rejoints par le peloton. Cela n'est pourtant pas suffisant pour notre champion du monde qui accélère encore la cadence. Le Nantais est tellement rapide qu'en fin de course il parvient à prendre un tour au peloton élite, un peloton pourtant composé de patineurs tels que Thomas Boucher, Vincent Esnault,.... Une performance tout à fait incroyable. Derrière lui, Sourisseau prend logiquement le 2e place. La troisième place revient à Thomas Boucher (Rollerblade) qui s'impose dans le sprint du peloton.

yann_G

Le marathon féminin fut bien plus calme, et la décision finale s'est faite au sprint. A noter que les meilleures nationales sont restées au contact des élites jusqu'en fin de course. La jeune belge, Jessica Gaudesaboos (RAPS) s'impose devant Anne-Sophie Petiprez (ASEB) et Christine Chabenet (Villeparisis). Notre présidente d'honneur, Caroline Jean (ASTA) est 5e sur la ligne et monte sur le 2e marche du podium nationale.

 

A suivre, les compétitions slalom sur lesquelles les PUCistes ont montré bien haut leurs couleurs...

 

Tous les résultats

Galerie photo de Stephane K