The muppets show inline

 

Staler et Waldorf, l'ours Fozzie,... et bien sûr Kermit la grenouille (qui a du bien apprécier le temps très "humide") s'étaient tous donné rendez-vous pour une dernière représentation du muppets show inline pour la saison 2009. Plus sérieusement, plusieurs PUCistes ont fait le week-end dernier le déplacement à Montluçon pour la dernière épreuve du challenge du centre. Outre une belle équipe composée de nos 3 vétérans de chocs, les "muppets go inline", de nombreux PUCistes sont venus prêter main forte aux meilleures équipes de la compétition, ou se tester en solo sur ce très atypique circuit.

missK P1000591

 

Pour les "muppets" tout était question de chiffre :

-0 comme le degré de pression de faire un podium (on était là pour s'amuser).

-1 comme notre numéro de dossard.

-2 comme notre place sur le podium en catégorie vétéran (sur 16).
-3 comme le nombre de coureurs composant notre équipe.
-4 comme notre place au classement général par équipe (sur 29).
-5 comme le nombre de coureurs de l'équipe vétéran qui a la première place en catégorie vétéran et la troisième place au scratch.
-6 comme le nombre de fois où les "muppets go inline" ont changé de tactique car l'un d'eux avait un..."problème".

DSC_0087 Neneir

-7 comme le nombre de pucistes qui ont fait une place sur un podium .
-100 comme le pourcentage de pucistes présents ayant fait un podium.
-400 le nombre de mètres qui manquaient aux muppets pour finir premier en catégorie vétéran et 3e au scratch (après avoir roulé 47.8 km au total en six heures).
-401 le nombre de mètres qui manquaient aux muppets pour finir 2e au scratch.
-789 comme le nombre de virages (plus moins x) avalès en six heures par Heiner.
-1000 comme notre dégré d'admiration pour les progrès d'Antoine (il a dû travailler les virages en secret ).
-100.000 comme le nombre de litres d'eau qui est tombé en six heures de courses.

 

DSC_0309

 

Les filles n'ont également pas fait le déplacement pour rien, Karine prend la première place avec son équipe Melting pot Girls dans la catégorie féminine, Pascale et l'équipe MAF la suit de "près" sur la 2eme du podium de cette catégorie, et enfin Florence finit à la 2eme place du classement général (et 1ere en catégorie mixte).

P1000599  pascale Karine

Abordons enfin le cas d'Antoine, pour qui le roller est une gourmandise et qui avait décidé de reprendre du dessert pendant 6 heures, histoire de voir si il ne craignait pas l'indigestion. Et bien pas du tout, il a même poussé le vice jusqu'à rajouter une cerise sur son dernier gateau de la saison, puisque le vainqueur de la catégorie solo aura fait jeu égal avec les meilleures équipes de l'épreuve. En quelque sorte un exploit supplémentaire à rajouter au palmarès de notre récent vainqueur de la FIC en catégorie sénior homme, et à inscrire dans la droite lignée des meilleurs solistes du club ( Thomas, Louis, Thibaut,...). Le mieux est de laisser l'intéressé nous narrer lui même son dernier exploit :

"Dès le matin à 8h l'ASMSH assure!
Le minibus vient nous chercher a domicile pour nous amener au Parc des expositions.
Le niveau de qualité restera excellent toute la journée un grand bravo a l'ASMSH!


Un petit tour de jogging pour chauffer les muscles en reculant le moment de chausser les rollers (après tout je vais les garder 6H au pieds !). Enfin vient le moment du départ. Je pars derrière avec les autres solos, face a l'inconnu car je ne savais pas comment gérer mon rythme. Je me cale alors derrière des équipes pour canaliser mon envie de partir a fond comme sur une FIC.


Ces premiers tours sont très frustrant mais finalement très agréable car cela permet de prendre ses marques, adapter sa vitesse, corriger ses trajectoires qui sont primordiale a Montluçon. Comme conseillé par LittleL sur le forum de ReL, rien de sert d'arsouiller à l'approche d'un virage, justement mieux vaut se relever, relâcher un peu les lombaires et relâcher les chevaux a la sortie du virage.

 

Tonyo3


Apres 20 ou 30 minutes de roulage je me rends compte que je remonte sur un grand nombre d'équipe jusqu'à me retrouver au niveau de Seb (Merignac). Je pensais à ce moment la que j'avais un tour dans la vue car j'étais parti soft. Mais on nous a confirmé qu'on était dans le même tour dans les 3 premières place du classement.


Ce fut une grosse surprise d'être si bien classé. On va alors rouler pendant près de deux heures en se partageant les relais, et en essayant d'accrocher le train des Orleans Riders.


La grosse différence entre une épreuve Solo et en équipe c'est aussi les encouragements que l'on peut avoir, j'ai été reboosté a chaque fois que j'entendais mon nom.
Durant cette période Seb a fait tombé ses fruits sec 2 fois (récupéré 2 fois), perdu son bidon de légumes une fois et laissé échapper sa bouteille de jus d'orange une fois... Seb tu a eu la poisse sur ce coup là!


Les tours se sont enchainé et sans le voir venir un petit trou de 10 mètres s'était creusé entre nous. j'ai tenté ma chance et j'ai appuyé un peu sur le champignon pour tester mon adversaire. Ce ne fut pas chose facile de le lâché car a son tour il se mit a envoyer fort. Le bras de fer a duré près d'une heure pour au final réussir à faire la jonction en lui prenant un tour. A ce moment la ce fut un grand soulagement. Seb très Fair play me lâche un "bien joué" (merci) j'ai pu souffler un peu.Tonyo2


Mais l'envie de rouler me démangeait je suis rapidement reparti a mon rythme. C'est à ce moment là que la grosse fatigue pointa le nez. Et pour corser la chose je voyais Seb et Mika(si je me trompe pas) s'entre-aider derrière moi. J'ai du puiser bien au fond de mes ressources pour tenir le rythme qu'ils prenaient. L'avantage du circuit de Montluçon est que l'on peut facilement prendre des repères pour savoir si un écart augmente ou diminue, donc il n'y a pas beaucoup d'avantages a être en poursuite.


20 min avant la fin un début de crampe sur le mollet gauche commença a se faire sentir. La fin arriva très lentement mais je comptais dans ma tête le nombre de passages restant avant d'en finir.


Pour une première épreuve aussi longue j'ai vraiment accroché ce type d'épreuve. Je m'y recollerais avec plaisir. J'aime cette façon de gérer son état de forme et de miser sur celui des autres. Y'a un peu de poker la dedans Seul petit bémol je trouve que le corps souffre beaucoup pendant cette épreuve les genoux grince et les pieds termine en piteux état sans qu'on s'en rende compte dans le feu de l'action. Je comprend que ceux qui se sont arrête pour casser la croute ont du souffrir pour repartir.

Tonyo4 Tonyo_podium


En tout cas bilan positif, je vais tout faire pour revenir retrouver cette bonne ambiance familiale et sportive ainsi que cette organisation bien huilée l'année prochaine."