Coupe de France des Marathons 2012 : Lille

4 des patineurs de notre équipe vitesse sont partis affronter ce WE le parcours de Lille, réputé pour ses massages de voute plantaire (le virage d’arrivée à tout de même été refait) et ses plaques d’égout : Alexandre, Antoine, Matthieu et Pierre. Côté météo : de la pluie qui rend les storms obligatoires

 

Ils ont l'avantage d'être regroupés et bien placés sur la ligne de départ par l'organisation car cette année le PUC Roller à décider d'aligner une équipe pour la coupe de France des marathons roller.

Sous l'impulsion d'un Yann Guyader bien en jambes fraichement de retour de Colombie et déterminé à fausser compagnie dès les premières secondes, tous les patineurs partent à fond. Il faut vraiment bien se placer pour ne pas prendre un trou irrécupérable. Les lignes blanches sont glissantes à cause de la pluie, les aspérités du revêtement et les plaques d'égout rendent la tache ardue.

A ce stade, la tête de course se dessine. On trouve un peloton d'une demi-douzaine de patineurs élites partis devant en chasse de Yann Guyader, vient ensuite un peloton de poursuivants d’une quinzaine de patineurs, dont Antoine, puis nous trouvons des petits pelotons, avec les patineurs n’ayant pas pu, à l’image de Matthieu, Alexandre et Pierre, prendre le bon train.

Dans son peloton, Antoine répond régulièrement au travail de sape des autres équipes présentes dans le peloton pour ne pas risquer de les perdre définitivement, ce qui fait leur jeu. L'équipe F2P (Très forte cette année: Pineau, Jacob, Esnaut) lance régulièrement des pics. Ce fractionné durera jusqu’au sprint du dernier tour.

Le peloton où se trouve Matthieu est moins incisif et roulera au train pendant les 42km à une allure qui lui convient. Mauvais concours de circonstance pour notre patineur qui voit sa route coupée à l'entame du sprint qui lui forcera à réaliser un passage acrobatique sur le trottoir. Cela n'empêchera pas de rattraper son retard et de se rassurer sur ses capacité de sprinteur

Du coté du peloton d'Alexandre et Pierre un peu derrière, Pierre étant très à l'aise prend régulièrement les rênes. Il règlera même le sprint final de son groupe. 

Pour les résultats : une 16ème place pour Antoine, respectivement 27ème , 41ème et 49ème pour Matthieu, Pierre & Alexandre.

Une belle 1ère étape de la Coupe de France des marathons, qui permet à l’équipe de se jauger et à chacun de voir sa progression sur un parcours déjà connu.

Un bilan qui rassure pour le championnat de France  marathon le week-end prochain à Valence.

Vivement dimanche ;) !

Voir les autres courses du week-end