Une étape de la Coupe de France des Marathons à Lyon...ça s'arrose!

 

Ah! Le lugdunum roller contest! Une des étapes les plus appréciée et probablement la plus rapide de l'année. Qui plus est une étape qui réussit généralement bien aux PUCistes. Et cet été indien, cette chaleur tant recherchée en juillet et en août qui semble persister en septembre à Lyon...et là, crac, l'orage, la mousson, l'innondation. Pas la peine de faire durer le suspense, la 5e édition de cette course magistralement organisée par Génération roller sonnait la fin d'une belle série de marathons ensoleillés.

dpart

Alors vous allez me dire, "quand on lit cet article, on a l'impression d'y être". Rien de plus facile! Enfilez votre combi, chaussez vos rollers et dirigez vous vers votre salle de bain munis de votre ordinateur portable et ne lisez les lignes suivantes qu'après avoir ouvert en grand votre douche! Vous êtes trempés? Alors vous pouvez continuer votre lecture!

alt

Pontarlier ou la ville la plus froide de France était "LE" lieu ou passer le week-end!! Effectivement alors que les orages et les fortes pluies s'abattaient sur Paris, Pontarlier était bercé par des températures idéale et un soleil généreux. 14°C au matin pour atteindre 24°C dans l'après midi. Cela change des 4°C de l'édition 2010!

La pizzeria Azzurra aura servi de QG le samedi soir pour se retrouver et partager de bonnes pizzas ou plats de pâtes arrosé d'un petit Buzé. Comme à son habitude, ce fut une moment bien agréable tout comme les plats proposés.

Les lits à étages de la maison familiale, avec ses allures de pensionnat, nous renvoya dans notre jeunesse le temps d'une nuit. Le lendemain, après le petit déjeuner, la troupe étaient sur le pont prête pour s'attaquer au parcours de 34km connu pour son dénivelé positif!

Ce n'était d'ailleurs pas 34km mais bien 32km que les patineurs ont parcouru entre la ville de Pontarlier et Mouthe, cette différence est sûrement due aux modifications de parcours au depart de la ville de pontarlier.

Ce ville à ville est un plaisir pour les yeux et les poumons, il consiste a longer les lacs et les flancs de montagnes sous les "clang-clang" des gosses cloches des supporters sur le bord de la route.

Coupe de France des marathons, première à Strasbourg.


Dans l'espace européen et sous le regard des locaux d'entreprises désertés,s'est déroulPeloton PUC en tête de course.é pour la première fois une étape du championnat de France des Marathons à Strasbourg.

Le circuit malgré son coté isolé, était très agréable et très roulant. D'une distance proche de 3.44km, il alternait les virages dans les deux sens (aux dépends des pistards plus à l'aise dans les tourne-à-gauche)

Le marathon s'est déroulé sous un ciel bien ensoleillé avec des températures très supportables. Heureusement! car petit détail qui aurait pu avoir toute son importance, l'organisation n'avait pas prévu de ravitaillement! Donc, passage obligé à la buvette pour s'acheter une petite bouteille d'eau pour tenir les douze tours de circuit.

Les quelques 150 coureurs présent était majoritairement des habitués de la CFDM (RPM, lou roller, GRS, F2P, SRV,...). Mais pour l'occasion, on a eu en suppléments quelques Allemands et suisses grâce au coté frontalier de la ville. Cela a rajouté un petit coté d'inconnu qui a pimenté la course.

Le niveau global des patineurs était pour le moins réduit, ou du moins nivelé, du a la faible concentration d'élite qui pour certain sont actuellement en train de courir (ou de suivre) les championnats du monde en Corée du Sud. Le coureur le plus fort sur le papier étant Nolan Bediaf qui est très performant en ce moment.

Du coté du PUC, Eric, Pierre, les deux Alex et Antoine ont fait le déplacement pour participer a cette première course de la rentrée. C'était le premier test de forme et de compétitivité pour les semaines à venir.

Sachant que les semaines de compétition vont maintenant s'enchaîner: Lyon, puis Pontarlier, suivi de Berlin (ou les herbiers au choix).

PUC Elite Team!

La deuxième édition du semi et du roller marathon de Compiègne a vraiment donné le sourire à tous les PUCistes et laisse présager de belles choses au club pour le futur! Le circuit est toujours aussi simple et les courses se disputent sur un revêtement pas loin d'être irréprochable. Toutes les conditions étaient donc réunies pour voir tout les membres du club se faire plaisir et obtenir des résultats/temps qui, encore une fois, prouvent la progression de tout le(s) groupe(s) cette année. Au moment d'entamer une trêve dans cette saison 2011, il faut donc à nouveau féliciter les coachs mais surtout les coureurs pour leur engagement personnel.

Compigne_01

World masters, world best!

dijon01

Ce dimanche 12 juin à Dijon était vraiment un week-end de rêve. Un rêve devenu réalité pour les patineurs du PUC : nos vénérables "vétérans" ont en effet pris part aux championnats du monde Masters le matin, et nos "p'tits jeunes" ont eux cotoyé une bonne douzaine de champions du monde sur la 4e étape de la World Inline Cup 2011 l'après midi...et tout ça sous un soleil de rêve.

Le marathon roller de Dijon est comme chaque année un rendez-vous incontournable du calendrier roller français et mondial. Championnats du monde Masters obligent, cette 11e édition était LA course de l'année. Et les violets ont encore répondu présent et ne sont pas venu pour faire de la figuration.