alt

Antoine c'est encore une fois distingué sur cette FIC 2009. Déjà auteur de performances tonitruantes sur les 2 premières étapes, Antoine c'est cette fois imposé et remporte donc sa première victoire. Une première saison déjà réussie, en espérant que cette victoire en appelera bien d'autres.
Et non seulement Antoine se permet maintenant de gagner des courses, mais il le fait en filmant la course de l'intérieur : à Gournay il portait une caméra sur son casque...le premier tour comme si vous étiez dans le premier peloton.

Soleil et podiums pour le PUC.

alt

Le 1er mai n'est pas vraiment un jour férié comme les autres pour les patineurs. C'est en effet à cette date qu'ont lieu le semi et le marathon du Beauvaisis. Cette course, organisée par le SPP, en est maintenant à sa 3e édition et est un rendez vous qui a toujours réussi aux PUCistes. Bien que déplacée de son lieu habituel, avec un déménagement de Nivilliers vers Beauvais, la tradition a encore été respectée et c'est un défilé de violettes qui a eu lieu sur le podium.

 

Quoi de plus normal au printemps que de voir des violettes partout. Pendant qu'une belle colonie de PUCistes testait le parcours de la FIC de Rennes, 4 autres valeureux patineurs(euses) reprenaient du service sur la base aérienne 273, à Pruniers en Sologne, pour le coup d'envoi du Challenge du Centre 2009 .
alt
Les soldats Thomas Thiriez, Gilles Foutrel, Rémi Poulin et Romy Fischer ont eu la chance d'effectuer la majorité de leur parcours du combattant au sec...Seul un passage souterrain restera humide toute la journée. D'après les patineurs, le parcours de 2800 mètres proposait un bitume très lisse, plaisant et plat. Aucune difficulté particulière à noter. Tous les ingrédients étaient donc réunis pour passer une belle journée sur les roulettes.

Course open : un premier podium individuel pour Karine et 2 belles quatrièmes places.

C'est sous un beau soleil, mais dans la fraîcheur matinale, que les concurrents de l'open s'élancent ce dimanche 26 avril à 9H. Le circuit proposé cette année est à la fois technique et physique, mais très roulant (hormis le passage de la rue du Puit Mauger). Les nombreux virages, parfois à négocier à haute vitesse, sont autant d'occasions pour tous de relancer assez fortement.

Du côté des hommes, le départ surprend tout le monde, pas de coup de pistolet ou de sifflet. La surprise est complète même pour les patineurs placés sur les premières lignes. Les PUCistes se sont déplacés en nombre (Walter Gomez, Kitty Phangnanouvong, Antoine Lesavre, Etienne Busson, Eric Guerin, Stéphane Kerbrat , Heiner Mäder, Dominique Cuenot).

Antoine est à nouveau à créditer d'une très bonne performance. Il finit 5e au scratch et échoue au pied du podium sénior, et ce malgré un changement de matériel « radical » dans la semaine. Nul doutes qu'avec l'entrainement, la technique et une bonne adaptation aux patins carbones bas, Antoine ne va cesser de jouer les premiers rôles dans la catégorie open cette année.

alt

L'an passé encore, lorsque des patineurs de vitesse se rendaient à Lille c'était pour participer à une épreuve de la FIC. Cette année la ChtiRoller s'est muée en une épreuve de 4 heures par équipes de 4 ou en solo.
Aussi, ce dimanche 12 avril 2009, quelques PUCistes ont étrenné le nouveau format de ce traditionnel rendez-vous nordiste. Sur la ligne de départ on retrouvait donc une équipe de 4, composée (après de multiples tractations et un remplacement de dernière minute) de Jennifer, Karine, Dominique et Walter et 2 solistes, Thomas Thiriez et Louis Bankowsky. Sans compter quelques PUCistes "en prêt" dans d'autres équipes (Florence et Alex) qui eux aussi sont à créditer d'une très bonne performance sur cette course.
  alt
A défaut d'une chasse aux oeufs de Pâques réussie , Thomas et Louis ont trouvé leur places sur les 2 premières marches du podium "solos", Florence et Alex finissent 3eme en "libre", et enfin l'équipe PUC finit 10e au général.