Tout ce qui concerne la vitesse, mais aussi l’entraînement et le matériel de randonnée (souvent communs avec la vitesse) : Nos groupes débutants, initiation, compétition, randonnée.

Courses Roller d’endurances, 6h, 2h – 3 routes

La saison des courses de relais à belle et bien commencé. C’est avec du retard (mille excuses) que nous vous communiquons les résultats des PUCistes ayant participé à ces premières épreuves.

Comptant pour des challenges comme le challenge du centre ou du nord, ces courses sont ouvertes au plus grand nombre, seul, à deux ou à plusieurs, le but étant de faire le plus grand nombre de kilomètres. La concurrence est rude, et les meilleurs patineurs de la discipline ne sont jamais loin de nos couleurs ;)

 TROYES 2016

 

Sous un temps peu clément, l’équipe mixte du PUC à finit premier avec 153km (8ème au scratch). Anne- Sophie, Damien, Eloy et Rodolphe ont donc hissé haut les couleurs du club. Simon quand à lui finit second solo, une bien joli place compte tenu de la concurrence

 

Chambery 2016 / Quintin 2016

 

Pendant que trois pucistes se battaient à Sablé sur Sarthe au Championnat de France, Louis et Antoine visaient la première place en solo sur le site de Chambéry. C’est finalement notre expatrié, Antoine LESAVRE qui remporte la course avec, près de 196km (ou 198km à vérifier), les records des 6h solos n’en peuvent plus de tomber avec ces deux costauds sur roulettes ! La barre des  200 km n'est pas loin. 

 

Le même week-end, pour se faire rattraper, Louis (team SILA) a filé à Quintin pour cette fois ne laisser aucune chance à ses adversaires.

 

Châteauroux 2016

C’est sur un circuit très roulant et technique que les participants se sont élancés. Toujours une belle et forte affluence pour cette étape du challenge du centre. Noter une difficulté de taille puisqu’un virage à droite à l’aveugle à 90° ; autant bien manœuvré. Plusieurs patineurs du club y ont fait le déplacement,  à noter les solos / duos du PUC :

Louis BANKOWSKI (team SILA)  1er avec 192km, c’est un nouveau record pour notre jeune patineur.

Stéphane avec 150km parvient à la 9ème place en solo, quand à Fred, il prend une 18ème place avec 107 km au compteur tout de même.

Du côté des duos, Christophe et Damien arrive à enlever la première place à nos infatigables amis du team Sila (Benji et Seb) avec 190km, finish au sprint J

 

2h de Saint Adresse

Histoire de ne pas perdre une goutte d’entrainement, il y avait un 2h ce dimanche là. Une course « locale » qui est tout de même passé en extrait au JT, on y a pu voir nos patineurs habituels tels que Louis et Caroline ; Eloy, Simon et Léo les ont accompagné. Benji et Seb font 2ème en duo. A noter la présence de deux très bons patineurs de renommées mondiale, Julien LEVRARD vainqueur et Vincent ESNAULT (2nd), Louis complète le podium.

https://www.youtube.com/watch?v=PSOXDOGPd4I

https://www.youtube.com/watch?v=CIUZjlKfuhA

 

3 ROUTES

A l’instar des 3 pistes, un événement similaire s’est créé, les 3 routes. Trois circuits routiers différents, permettant d’enchaÏner les courses classiques au format traditionnel.

Louis y a participé et a pu faire en sénior une bien belle troisième place, bravo à lui. C’est grâce à ce type de course que l’expérience vient. Le public n’est pas le même que sur les courses de 6h, on se rapproche plus des courses fédérales. Tous les patineurs sont très expérimentés et vise souvent des titres de champions de France.

 

 

 

 ps : sorry pour les "oubliés" qui sont dur à trouver sur les listes d'engagés ou sous d'autres couleurs. 

Championnat de France sur Route Roller

                           Sablé S/Sarthe 2016

 

 

Une nouvelle fois, les patineurs du PUC ROLLER se sont lancés dans la folle aventure des championnats de France de roller sur route, cette année à Sablé sur Sarthe.

 

Au menu, des distances classiques, qui promettent du spectacle et la présence des meilleurs patineurs de France de chaque catégorie.

Avant de se lancer dans la bataille, c’est surtout un moment pour observer, apprendre, découvrir, se délecter de telles ou telles courses. Venir au France, c’est apprendre mais surtout se conforter dans l’idée que c’est bien là qu’il faut être, lorsque l'on aime le roller de vitesse.

Le site comprend un anneau de 200 mètres complété d’un appendice. C’est un circuit très roulant, où il y a peu de place pour doubler. Une reconnaissance préalable fut une des conditions pour bien patiner.

 

Seul trois patineurs du club, tous vétérans y ont participé cette année : Caroline, Lili et Goyan. Au programme pour nos patineurs :

1.       1000 mètres vitesse, séries plus finales (samedi)

2.       5000 mètres points hommes et 3000 mètres pour les dames (samedi)

3.       10000 mètres lignes hommes et 5000 mètres lignes pour les dames (dimanche)

Un championnat de France nécessite une bonne préparation mais surtout, sur place une très bonne gestion du temps. Le programme peut changer à tout moment, il faut à la fois être prêt, mais pas trop non plus pour ne pas s’éparpiller. A l’étude du programme, une bonne demi heure avant l’appel en chambre d’appel, il faut commencer l’échauffement, monter en puissance.

Une fois n’est pas coutume, Caroline a gagné deux titres de Championne de France, quand à Lili, elle réussi le triplé de gagner les trois titres sur autant de distance. Bravo à elles J

Nous avons eu une météo clémente car pas de pluie, malgré des nuages et du froid le samedi, la journée de dimanche fut plus estivale.

 

Voici les résultats en fonction des patineurs / distances / catégories. Petit message pour nos V2 qui remarqueront les temps canons dans leur catégorie.

 

 

Espérons que d’autres nous rejoindrons pour les éditions suivantes afin d’apprendre et se battre avec les meilleurs. 

 Championnat Régional roller de vitesse Ile de France 2016 – Breuillet

Ce dimanche 1er mai avait lieu pour la région Ile-de-France, les championnats régionaux routes. Cette épreuve est qualificative pour les championnats de France, à Sablé sur Sarthe.  Ce type d’événement propose des distances de courses inédites pour la plupart, sélectives et très instructives.

C’est le club du R.O.B.B de Breuillet qui nous a accueillis sur leur bel anneau routier de 333 mètres, avec une journée magnifiquement ensoleillée.  Les catégories conviées allaient de super mini à vétérans.

Deux épreuves étaient mises au programme : matin pour la vitesse et l’après midi pour le fond. En fonction des catégories, les distances varient.  . La région Champagne Ardennes était présente lors de cette journée.

Venir sur le bord du circuit est très intéressant, pratiquant ou non. Chaque club est avec sa tente / barnum mais tous le monde va voir tous le monde ; l’ambiance est très enfantine, malgré les enjeux et la convivialité règnent autour et sur l’anneau. Le spectacle est permanent,  les jeunes et les moins jeunes tentent à chaque course de gagner, de progresser, d’apprendre et de se faire plaisir, ce qui en résulte, des courses toujours intéressantes et pertinentes.

A noter la présence d’un patineur aveugle, Stéphane avec son guide Baudin, qui ont participé au 5000 mètres au sein de la course vétérane l’après midi.

4 participants du club se sont présentés sur ce régional : Caroline JEAN v1f, Lydia RAINOLDI v2F, Louis BANKOWSKI SH et Goyan ROMANO v1H.

Le matin, les 3 vétérans pucistes ont du affronter l’anneau sur trois tours pour un 1000 mètres on ne peut plus rapide. Echauffement obligatoire, entrainement sur l’anneau primordial, travail des trajectoires, reconnaissance du terrain. Au coup de sifflet, les poumons sont pris, c’es dur, ça fait mal, mais on s’accroche. Objectif réussi pour les trois participants qui montent sur la boite.

L’après midi, tous le monde court, un 5000 mètres à points pour les vétérans qui courent mélangés et un 10000 mètres à points pour Louis.  Là aussi, pas de place pour le doute, les adversaires sont préparés et affûtés, personne ne veut s’en laisser compter, il faut s’employer pour rester au contact avec la tête de course. Ces efforts courts et répétés, usent autant que des longues distances.  Les girls gagnent leur course, Goyan fera second IDF et Louis, après avoir mené courageusement le peloton quelques tours devra les laisser filer sans abandonner, le rythme en absolu, fut vraiment costaud, mais avec des patineurs rompus à l’exercice.

Malgré le programme long, c’est toujours un plaisir de se rendre chez nos voisins et amis rollers en région. Certes le kilométrage parcourus fut faible, mais la journée fut riche en sensations, en expérience et une très bonne préparation pour le championnat de France dans quinze jours. A suivre.

VANNES 2016 [CFMR2016]

1ère étape de la Coupe de France des Marathons pour cette année à Vannes.

Après un report l’année dernière, c’est avec un grand plaisir que les compétiteurs se sont donné rendez-vous sur le port de Vannes pour cette première manche. Pour toutes les catégories un grand nombre d’inscrits étaient attendus, preuve de la vitalité de notre sport.

 

Circuit / profil

Le marathon de Vannes est un circuit exigeant et technique. Il s’articule autour du port et permet aux spectateurs d’apprécié les vitesses envolées des patineurs depuis bon nombre de point de vue.

Le départ est donné sur le quai ouest, dans une sorte d’entonnoir car un rond point vient neutraliser les premiers mètres, puis vient une longue ligne droite de près d’un kilomètre quatre –cent, vent de face cette année,  qui imposera un placement rapide.  Au bout de cette ligne droite, virage à gauche avec ascension de neuf-cent mètres. Après avoir franchit la Marle, une longue ascension en faux plat montant permet aux patineurs les plus costauds de s’affranchir de leur peloton ou de « visser » afin d’accroitre une avance ou une place.  Au court de cette ligne droite intervient un rond point qui peut être synonyme de cassure, attention aux trajectoires. Une fois avalée, virage à gauche (attention aux croisées et aux relances) pour s’attaquer à quelques mètres de plat et basculer sur LA difficulté de cette course : une longue et belle descente où les meilleures avoisinent  avec les soixante-dix kilomètres heure ! Une fois  finie, les patineurs regagnent le port, sur le quai opposé. Là, les attendent une petite ligne droite et les dernières difficultées avant de franchir l’arrivée : deux virages serrés à gauche, très technique, lié à leur vitesse, et diablement sélectifs, juste avant l’arrivée ; le spectacle était au rendez –vous.

Nouveauté :

Les roues de 125mm sont autorisées

Pas de pluie sol sec pour cette édition J

Village roller : Comme à chaque édition, un village roller est présent avec un stand F.F.R.S et un plateau pour apprendre gratuitement le roller ; ainsi que les meilleurs boutiques pour avoir le matériel des champions.

La course du PUCROLLER

6 participants dont un membre de team ont participé à cette édition.

Pour les garçons, la course fut difficile car le rythme était élevé avec des patineurs de renoms et un vent redoutable dans la ligne droite de départ et la montée. Pour la seule femme présente chez nous, Lidia,  grimpe sur le podium sur la seconde marche, bravo à elle ! Compte tenu du calendrier et des ambitions de chacun, cette course permet de renouer avec la distance et de reprendre ses marques.  

 

 

Louis

SILA team

sénior H

10/27 01:21:30 12tours 

Yannis

PUCroller

V1h

21/36 01:59:30 11 tours

Christian

PUCroller 

V2H

09/19 01:41:21 12 tours

Anthony

PUCroller

Sénior H

22/27 01:28:59 11 tours

Stéphane

PUCRoller

Sénior H

23/27 01:40:37 11 tours

Lili 

PUCroller

V2F

02/06 01:59:12 12 tours 

 

crédits photos : Léa Roperth et Christine Dumouchel

La course vue de l’extérieur 

Outre de se frotter à cette distance mythique, c’est également l’occasion de se confronter aux meilleurs patineurs de la distance, nationaux voir mondiaux.

Quelques grands noms du roller de vitesse étaient ainsi présents :
Ewen FERNANDEZ , Guillaume de MALLEVOUE, Nolan BEDDIAF (EOSKATES), Elton DE SOUZA (X-Tech) ; Vincent ESNAULT (F2P team),  et pour les plus anciens, Tristan LOY (CPAL Locminé) pour les hommes.

Margaud VIGIE (CADOMOTUS), Juliette POUYDEBAT (SILA) et  Maëlann LE ROUX (Pôle France) pour les femmes.

Le format à Vannes permettait aux patineurs de catégories différentes de rouler ensemble, mais également les filles avec les garçons malgré un départ différé, un plus pour les moyennes des uns et des autres.

Chez les hommes, la victoire est revenue à Ewen FERNANDEZ (EoSkates) non sans surprise ; le champion du monde en titre de la distance a fais l’effort dans le premier tour et n’a jamais été repris par ses adversaires. La présence de ses co-équipiers dans le peloton a surement du jouer  un temps. Pourtant, l’effort devait être prodigieux car le vent violent a fait largement baissé les temps des patineurs, Ewen s’est donc livré à un contre la montre individuel inédit et héroïque. Son co-équipier, Guillaume DE MALLEVOUE a pu s’extraire aussi, laissant loin derrière le peloton filant comme il pouvait.

Chez les femmes, les patineuses sont restées groupées jusqu’à la fin, placement relance et sprint ont permit à Margaux VIGIE (CADOMOTUS) de l’emporter. Un nom à surveiller pour sur.

Pour mémoire, voici les temps des 3 premiers de chaque catégorie : 

    Nom  Prénom Nbre Tours Temps Nom  Prénom Nbre Tours Temps
Moins 20ans 1 L HOMME  Bastien 12 01:17:46 LIZE Mélanie 12 01:33:04
2 JOUETTE  Jimmy 12 01:17:47 LEFEUVRE Marine 12 01:33:18
3 FOUSSADIER Ewen 12 01:20:55 QUEMADES Noémie 12 01:36:15
Séniors 1 FERNANDEZ  Ewen 12 01:10:44 VIGIE Margaux 12 01:32:57
2 DE MALLEVOUE Guillaume 12 01:12:40 POUYDEBAT Juliette  12 01:32:58
3 BEDDIAF Nolan 12 01:16:28 LE ROUX Maelann 12 01:32:58
Vétérans 1 1 ESNAULT Vincent 12 01:19:04 COGNARD Céline 12 01:36:19
2 LOY Tristan 12 01:21:11 LAVERGNE Stéphanie 12 01:57:42
3 PINEAU Stéphane 12 01:21:11        
Vétérans 2 1 PROTT Thierry 12 01:27:06 DUVAL Claudie 12 01:51:37
2 GIRARD Christophe 12 01:28:44 RAINOLDI Lidia 12 01:59:12
3 VANDEL Jean Luc 12 01:29:05 NICOLEAU Lydia 12 02:04:25

 

 

Les marathons se faisant rare dans le calendrier, Vannes est une date à retenir, course exigeante et technique, très bien organisée, parfaite pour mettre en application les longues heures d’entrainements.   

 

Vidéo résumé faite par l'équipe organisatrice : 

https://vimeo.com/162709811

6h de Mont Saint Aignan [Challenge du Nord2016]-3 avril 2016

La saison des courses des 6h a démarré avec les 6h de Salbris.

Le PUCROLLER a une nouvelle fois présenté des violettes sur le parcours de Mont Saint Aignan. Au menu : du soleil, de la bonne humeur, une petit côte, et des roulettes qui tournent, qui tournent. 

C'est sur un circuit ultra roulant que les compétiteurs se sont élancés pour 6 heures d'efforts, en solitaire, à deux ou par équipe de 5.

Ce format de course permet de proposer des combinaisons d'équipes intéressantes. A noter que cette course compte pour le Challenge du Nord 2016, dont les 6h de Paris sont partenaires. Ici, tous le monde à sa place, peut progresser à son rythme aux côtés de très bons patineurs, ou bien se prélasser le long du circuit en attendant son tour de relais. 

Pour cette édition, une équipe de 5 et deux PUCROLLER/SILA ont été aligné, sans oublier les amis qui roulent pour ROULAGES PEOPLES. Voici leur résultat : 

Duo SILA : Benji et Sébastien - 5ème au scratch avec 184.20km

Louis solo SILA : 22ème au scratch avec 162.71km

"L'équipe qui tombe à PUC" 36ème au scratch avec 150km. 

Bravo à tous les participants qui sont rentrés une nouvelle fois avec le sourire.

crédit photo - AD photographie -