Tout ce qui concerne la vitesse, mais aussi l’entraînement et le matériel de randonnée (souvent communs avec la vitesse) : Nos groupes débutants, initiation, compétition, randonnée.

FIC Nîmes 2008 - Goyan en pleine ascensionOn a été bien gâté à Nîmes. Du soleil et une organisation bien rodée, quel contraste avec le week-end précédent à Rouen!

L'évènement se déroulait sur 2 jours avec des animations roller dès le samedi. Malheureusement, avec la distance par rapport à Paris, nous sommes tous arrivée le dimanche matin pour l'Open ou un peu plus tard pour le Marathon.

Le parcourt 2,6km se situait en zone d'activité à côté du stade des Cotières, On est loin des paysages campagnards de la Trans'Roller de Pontarlier on du centre ville de Lyon. Cependant, le revêtement y est de bonne qualité et pas de gros dénivellés, si ce n'est le pont au-dessus de l'autoroute, usant à force de répétition (12 aller-retour en Open, 16 en Marathon). La deuxième étape du circuit FIC s'annonce technique et physique....

 

Voilà le récit de Thibaut Dejean De La Batie qui a participé en solo aux 6 d'Iles de France qui ce sont déroulées dimanche dernier sur le circuit Carole:

Thibaut et les soloLes 6h de Carole en solo

Comme la plupart des autres patineurs de la catégorie individuelle, je suis ici d’abord pour prendre un certain nombre de repères en vue des 24 heures du Mans en solitaire. Je souhaite néanmoins tenir la vitesse moyenne la plus élevée possible, et minimiser les pauses.

Le début de la course se fait à très bon rythme : j’ai la chance de pouvoir patiner aux côtés du maître incontesté du patinage sur longue distance, Anthony Rondel*. Nous roulons à quasiment 30 km/h sur un revêtement abrasif humide, soit à peine moins vite que les équipes les plus rapides. Après avoir lâchés les relayeurs des première équipes, nous levons le pied jusqu’à nous faire reprendre par le peloton des individuels emmenés notament par Cofi (Yann Dujarrier) et Littel (Nicolas Grafeille).

Le rythme reste soutenu, et il faut croiser à chaque virage pour relancer. Mon cardiofréquencemètre dépasse souvent la barre des 90% de ma fréquence maximale. C’est trop rapide, mais je me dis que c’est rapide pour tout le monde. Cofi accélérant sur un relais, je le laisse un écart d’un quart de tour s’instaurer. Comme il l’avait prévu, il marque une pause à 2h de courses.

Trois coureurs du PUC ont pris les départs des épreuves de l'International du Grand Rouen: Louis Bankowsky en Junior, Goyan Romano et Pierrick Couturier en Sénior B.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que la météo normande a provoqué de nombreux cafouillages dans l'organisation et rendu le parcourt dangereux.

Il s'agissait d'un aller-retour sur une route à 2x2 voies avec deux virages en épingles donc. Le revêtement n'était pas grattoneux mais déformé ou « rapiécé ». Avec la pluie des flaques se sont ainsi formées ralentissant le séchage.

Voilà le résumé de 2 jours de compétition....

World Masters à Zurich 

Trois pucistes y défendaient nos couleurs.   

01010093_a

Christine, Christian, Dominique

Marathon de Beauvais du SPP :
une belle course, une organisation parfaite :
Gaël 3e vétéran au semi pour sa 1ère course !
Louis 1er junior, hélas oublié pour le podium !!
Christine 1ère vétérante et 3e du marathon, Caro 2e !!!
et surtout : un bon moment pour tous sous le soleil
 Cool